Sahra Halgan

SAHRA HALGAN


Vibrant écho du Somaliland 

Sahra HALGAN : chant - Maël SALETES : guitare, percussions, choeurs - Aymeric KROL “Riko” : percussions, kora, choeurs

 

Arrière petite-fille et petite-fille de chanteur traditionnel, Sahra Halgan chante depuis l’enfance le répertoire hérité de ses ancêtres. Malgré la désapprobation de ses parents et la mauvaise image des femmes musiciennes dans son Somaliland natal, elle a grandi et débuté sa carrière artistique en accompagnant des groupes et en participant à des comédies musicales.

Lorsqu’en 1988, la guerre éclate au Somaliland - territoire situé au nord-est de la Somalie et autrefois protectorat Britannique - « Petite Sahra » s’engage et part chanter aux côtés des Walalo Hargeysa, des soldats luttant pour l’indépendance de leur pays. Sur le front, Sahra s’improvise alors infirmière pour la Croix Rouge. Au milieu de la jungle, elle chante pour adoucir les souffrances des blessés. « Petite Sahra » (Sahra Yart) devient alors « Sahra la Combattante » (Sahra Halgan), surnom que lui donne une radio indépendantiste du pays. Dans un contexte social et politique tendu, elle fuit le pays en 1992.

Réfugiée politique installée en région lyonnaise, elle continue de soutenir activement la cause de son pays, autoproclamé indépendant en mai 1991 et à ce jour non reconnu par la communauté internationale. Depuis, elle est considérée comme une véritable icône musicale du pays et la voix de la diaspora somalilandaise dispersée aux quatre coins de la planète.

Son identité vocale unique et hors norme a largement participé à cette reconnaissance. Caractéristique des territoires d’Afrique de l’est où se mêlent des influences du Moyen-Orient et d’Afrique, sa voix surprend par sa souplesse, son timbre et son originalité, combinant voix de gorge, inflexions tribales, youyous et ornementations orientales.

Depuis son arrivée en France, Sahra Halgan a mis en scène son parcours atypique et son patrimoine musical familial avec la complicité de musiciens africains installés à Lyon. Après la parution de son premier album en 2009, elle parcourt les scènes d’Europe et du monde et s’attache à faire découvrir la très méconnue culture somalilandaise au public européen. « Je n’ai pas quitté le Somaliland pour faire du tourisme dans d’autres pays, je n’ai pas eu le choix » dit-elle dans l’une de ses chansons.

Véritable ambassadrice de la musique de son pays, Sahra chante la nostalgie, le souvenir et les déchirures de l’exil. Avec légèreté et dans des spectacles chargés en émotions, elle se fait le vibrant écho du Somaliland et chante aussi l’amour, la paix et la fête. Sur scène, cette grande voix de l’Afrique de l’Est à l’incroyable présence scénique a le don d’emmener le public dans un voyage unique où se mêlent bonne humeur et sourires partagés …


Samedi 8 septembre, 21h00, salle des sports - concert

 
> myspace de l'artiste